Ca fait pas mal de temps que je n'étais pas venu sur ce blog. Et je le pensait définitivement mort. Imaginez alors mon étonnement quand je vois tous les commentaires que vous avez mis ( en particulier les 39 commentaires sur les "phrases philosophiques sur le monde" ). Chose amusante, il y a plus de commentaires et de visites depuis que nous nous sommes arrêtés de poster. J'ai été vraiment sidéré par le nombre de visites : 9600 le mois dernier, 2200 la semaine dernière. Je suis heureux aussi de voir que les phrases philosophiques vous inspirent et que vous vous exprimiez. Il m'arrive souvent d'avoir de belles phrases en tête, mais je ne prend pas le temps de les noter, alors je les oublie.

Un détail m'a fait sourire en lisant certains commentaires : ceux qui font un parrallèle avec les cours de philosophie.

Personnellement, je n'aime pas les cours de philosophie que l'on fait en terminale. Car on ne vous demande pas de donner votre avis, vos arguments, votre réflexion sur un sujet, on vous demande de donner le point de vue d'autres personnes, qualifiées de "philosophes". Sous prétexte qu'un homme à étudié la philosophie toute sa vie, il peut se permettre de donner un jugement, et pas nous. Cela marche trés bien pour les sciences, mais pas pour la philosophie.

Si l'on étudie les idées de différents "philosophes", on se rend vite compte qu'ils n'ont pas le même point de vue. Voila une chose étonnante, ils ont étudié la même chose, et ils n'en arrivent pas à la même conclusion ? Normal, car les idées d'un philosophe découlent de son point de vue sur les choses. Les idées de Kant sont ses propres idées, les idées de Descartes ne sont pas celles de Kant. Personne n'a le même point de vue qu'une autre sur une chose. On doit donner les idées de ces personnes et non pas notre avis alors que leurs idées ne sont que leurs avis personnels.

La philosophie n'a pas de limite, pourtant on nous limite aux seuls jugements de quelques personnes. Il est vrai que leur point de vue peut faire reflechir sur tel ou tel sujet, du moins au début, mais MON point de vue personnel n'est pas le leur. Je ne suis pas d'accord avec ce que dit Spinoza, je ne suis pas d'accord avec ce que dit Liebniz. Comment pourrais - je alors dire ce que je pense si l'on admet que seuls leurs jugements sont vrais ? C'est comme si, lors d'une partie d'echecs, on nous disait que seuls les cavaliers peuvent mettre en echec, alors que l'on pourrai faire mat avec un pion. C'est fermer l'esprit des gens, les classer, les ranger dans un cadre étroit sans qu'ils voient au dehors. "Existentialiste", "humaniste", "essentialiste", ... comme en politique ( gauche , centre , droite ), pourquoi serions nous obligés d'appartenir à l'une de ces "entités" ? Il y a toujours une volonté de nous "classer". Nous nous enchainons nous mêmes à ces "classes", alors que cela ne peut marcher : nous n'avons pas tous les mêmes idées.

Mais bon, il vaudrait mieux comme moi en sourire plutôt qu'en pleurer, parce que vu comme c'est partit, ça n'a pas l'air prêt de s'arreter. Alors je tente comme je peux de rester en dehors de tout ça et d'observer.

PS : J'ai dévié un peu de mon sujet, mais je tient à vous dire que je vous explique ici MON point de vue. Je n'essaie pas de convaincre qui que ce soit de se rallier à mes idées. Vous pouvez penser ce que vous voulez là dessus, être d'accord, ou ne pas l'être ( that is the question ), vous pouvez aussi ne pas vous interresser à ce que j'ai dit, c'est à vous de voir.

Voila. Sinon, nous n'avons pas fait énormément de choses sur ce blog, mais je suis content de voir que vous l'appréciez. J'éspère qu'il continuera le plus longtemps possible à vous faire sourire.